- J’ai cherché si c’était vrai

Ouvrages personnels


Elle avait vingt-trois ans, un avenir "prometteur" dans la plus grande entreprise de cosmétique en France, dont elle était l’assistante du patron. Et voilà qu’elle quitte son univers de privilégiée pour se mettre définitivement aux côtés de ceux qui n’ont de place nulle part. Le mystère d’un tel itinéraire, rien qu’en cela, valait bien un livre.


Bernadette Cornuau, une femme engagée, et jusqu’au bout, c’est le moins que l’on puisse dire de celle qui fut l’une des toutes premières à rejoindre Joseph Wresinski et les familles du bidonville de Noisy-le-Grand qui, ensemble, fondèrent ce qui deviendra plus tard le Mouvement ATD Quart Monde.

Ce qu’en disent les lecteurs...

quelques réactions sur le net...

 

Une aventure à quatre mains...

« À quatre mains », si on peut dire… : Bernadette, gravement malade, se savait au soir de sa vie quand nous avons commencé cet ouvrage ensemble. Elle n’aurait pas pu tenir la plume. Alors elle racontait, puis je revenais lui lire mes notes pour qu’elle puisse en vérifier la validité. Et elle, concentrée qu’elle était - les yeux fermés souvent -, m’écoutait, m’arrêtait, me reprenait, précisait, rectifiait, s’insurgeait même, parfois, de ma relecture de sa vie, avant de m’en livrer de nouveaux épisodes. (...)
 

Un extrait de "J’ai cherché si c’était vrai"

le premier chapitre