- Fati

Ouvrages personnels


Comment, petite fille d’un bidonville dans une île des Tropiques, on se retrouve, jeune adulte, engagée dans une cité d’Europe, une banlieue où personne ne voudrait vivre ? Et comment dans cette expérience, à contre-courant d’un humanitaire le plus souvent nord sud, cette jeune institutrice comprend sa propre quête et finit par se trouver elle-même.


Ce livre est le premier à avoir été couronné par le prix solidarité qui compte depuis parmi ses lauréats : Hervé Baslé pour Le cri (Jean-Claude Lattès), Philippe Claudel pour La petite fille de Monsieur Linh (Stock), Eric-Emmanuel Schmitt pour L’Enfant de Noé (Albin Michel) et Dalila Kerchouche pour Leïla (Seuil).


D’abord co-édité par les éditions du Rouergue et Quart Monde, Fati a été ré-édité en format poche par les éditions Quart Monde où on peut se le procurer, ainsi que dans toutes les "bonnes librairies"...


Présentation vidéo ici

Lire un extrait de Fati...

Fati a été d’abord co-édité par les Editions du Rouergue et les Editions Quart Monde (épuisé), puis ré-édité au format poche par les éditions Quart Monde. On peut trouver "Fati" dans "toutes les bonnes librairies" ou le commander ici. Quand on a grandi dans un bidonville et que l’on arrive à décrocher un diplôme d’institutrice, pas facile d’annoncer à sa mère que l’on renonce à cette "situation" pour partir au loin s’occuper de "pauvres" dans un pays bien plus riche que le sien... – C’est quoi encore ce (...)
 

En écho à Fati...

lien et articles